pnl_11_9 Les 5 bonnes pratiques de La Méthode SMART?

Définition :

Un objectif est un résultat mesurable attendu à une échéance précise grâce à la mise en œuvre d’actions appropriées.

SMART, signifie « intelligent » ou « futé » en anglais.

L’idée de la méthode SMART est de simplifier la méthodologie de formulation d’un objectif en appliquant 5 bonnes pratiques. Chacune de ces règles est symbolisée par une lettre du mot.

S.M.A.R.T. est donc un moyen mnémotechnique pour se rappeler 5 mots :

S : Spécifique (anglais : Specific)
M : Mesurable (anglais : Measurable)
A : Atteignable ou Ambitieux (anglais : Achievable)
R : Réaliste ou Réalisable (anglais : Realistic)
T : Temporellement défini (anglais : Time-bound)

 

La-méthode-S.M.A.R.T Les 5 bonnes pratiques de La Méthode SMART?

 

Spécifique :

Un objectif qui n’est pas précis est considéré comme une bonne intention, et non comme un vrai objectif. Souvent, les objectifs fixés sont trop vagues et ne sont pas aptes à motiver (par ex : je veux être meilleur en anglais).

Un objectif doit être clair, précis détaillé et compréhensible, il sera ainsi plus facilement mesurable.

Pour définir un objectif spécifique vous devez répondre aux six questions suivantes:

* Qui: Qui est impliqué?

* Qu’est-ce que: Qu’est-ce que je veux accomplir?

* : Identifier un emplacement, un lieu.

* Quand: Établir une durée avec une date butoir, une date limite, précise, à ne pas dépasser.

* Quels: Identifier les besoins et les contraintes.

* Pourquoi: raisons spécifiques, le but ou avantages de la réalisation de l’objectif.

Exemple:

Un objectif général serait : « Être en forme »
Mais un objectif spécifique dirait: «Rejoindre un club de remise en forme et s’entraîner 3 jours par semaine pendant 2 mois. »

Mesurable :

Il faut pouvoir mesurer l’état d’avancement ou l’atteinte d’un objectif afin d’être, soit encore plus motivé, soit heureux d’avoir atteint son objectif et être motivé pour le prochain.

Établir des critères concrets pour mesurer les progrès vers la réalisation de chaque objectif que vous définissez.

Lorsque vous mesurez vos progrès, vous restez sur la bonne voie pour atteindre vos dates cibles, et l’expérience de la joie de la réussite vous pousse à un effort soutenu nécessaire pour atteindre votre objectif.

Pour déterminer si votre objectif est mesurable, ciblez sur votre agenda des »blocs de temps » de travail spécifiques pour la semaine en priorisant les tâches de la plus importante à la moins importante…

Atteignable:

Il est important de ne pas mettre la barre trop haut. Mieux vaut avoir plusieurs petits objectifs qu’un énorme qui sera difficilement accessible ou de très longue haleine.

Si on imagine un escalier, chaque marche peut être un objectif qui mène au premier étage (le gros objectif). Il est beaucoup plus facile et malin de monter l’escalier marche après marche plutôt que de vouloir sauter 14 marches d’un coup ! C’est plus long, mais chaque marche atteinte donne de la satisfaction, c’est beaucoup moins dangereux, beaucoup plus attractif et cela mène plus sûrement au succès.

Lorsque vous identifiez les objectifs qui sont les plus importants pour vous, vous commencez à comprendre comment vous pouvez les réaliser.
Vous développez les attitudes, les capacités, les compétences et la capacité financière de les atteindre. Vous commencer à voir les possibilités auparavant négligées de vous rapprocher de la réalisation de vos objectifs.

Vous pouvez atteindre la plupart de tout objectif que vous définissez lorsque vous planifiez sagement vos étapes, et d’établir un calendrier qui vous permet d’effectuer ces étapes.

Les objectifs qui peuvent avoir semblé être lointains et éventuellement hors de portée se rapprochent et deviennent réalisables, non pas parce que vos objectifs diminuent, mais parce que vous grandissez et les faites correspondre.

Lorsque vous mettez vos objectifs, vous construisez votre image de soi. Vous vous voyez comme digne de ces objectifs, et de développer les traits et la personnalité qui vous permettent de les posséder.

Exemple : je veux être capable de comprendre le menu d’un restaurant en anglais dans 30 jours.

Réaliste :

Il faut que l’objectif soit réaliste pour que la motivation soit forte. C’est bien d’avoir des rêves mais il ne faut pas les mélanger avec ses objectifs sinon c’est la frustration assurée.

Il y a une différence entre :
je veux améliorer mon temps de X secondes sur un sprint de 100 mètres et je vais gagner les JO dans deux ans !

Irréaliste :
– les intentions sont supérieures aux ressources en temps, en compétences et financières,
– contexte défavorable,
– temps nécessaire pour que le changement visé se passe est supérieur à la durée du projet.

Pour être réaliste, un objectif doit représenter un objectif vers lequel vous êtes tous deux prêts et en mesure de travailler. Un objectif peut être à la fois fort et réaliste; vous êtes la seule personne qui peut décider à quel hauteur/niveau votre objectif devrait être. Mais vous devez être sûr que chaque objectif représente un progrès important.

Un objectif élevé est souvent plus facile à atteindre qu’un faible car un faible but exerce une faible force de motivation.
Certains des emplois les plus difficiles que vous avez accomplis ont pu sembler faciles uniquement parce qu’ils étaient un travail de passion ou d’amour.

Temporel (Défini dans le temps) :

L’objectif doit être défini dans le temps avec une durée précise, une date butoir, des étapes…etc. C’est la seule manière de garder sa motivation et de savoir si on a atteint ou pas son objectif.

Par exemple :
je veux perdre du poids n’est pas du tout un objectif smart.

Un objectif smart serait :
Je veux peser 55 kilos dans 8 semaines. (perdre 4 kilos) C’est un objectif spécifique et mesurable (peser 55 kg), accessible et réaliste (en mangeant mieux et en faisant du sport) et avec une date définie. C’est le genre d’objectif qui est en général atteint car la motivation est forte et les images de visualisation (de l’objectif atteint) sont très précises.

Un but sans délai ne procure aucun sentiment d’urgence.

Si vous voulez perdre 10 livres : quand voulez-vous les perdre ? « Un jour » ne fonctionnera pas car « un jour » signifie « jamais ».
Mais si vous l’ancrez dans un délai, « le 1er de X mois », alors vous avez défini à votre esprit inconscient un travail à mettre en mouvement pour commencer la réalisation de l’objectif.

Votre objectif est probablement réaliste si vous croyez VRAIMENT qu’il peut être accompli. D’autres façons de savoir si votre objectif est réaliste est de déterminer si vous avez accompli quelque chose de semblable dans le passé et/ou de vous demander ce que seraient les conditions nécessaires à l’atteinte de cet objectif.

T peut également signifier Tangible
Un objectif est tangible quand vous pouvez le vivre avec l’un des sens, qui est, le goût, le toucher, l’odorat, la vue ou l’ouïe.

Lorsque votre objectif est tangible, vous avez une meilleure chance de le rendre précis et mesurable donc …………………………………
REALISABLE.

 

FrancisBerthelot

 

Sources :

• Anderson, L.W. & Krathwohl, D.R. (1991). A taxonomy for learning, teaching and assessing: A revision of Bloom’s taxonomy of educational outcomes. New York: Longman.

• Prof. Ahmed AAMILI ACE International Consulting