[et_pb_section admin_label= »section »][et_pb_row admin_label= »row »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte »]

Comment trouver l’énergie cérébrale nécessaire pour dominer les déceptions, la tristesse et les difficultés de la vie ? Extrait du livre: « Le pouvoir de la force mentale ».

cerveau COMMENT AVOIR CONFIANCE EN SOI?La confiance en soi vient des autres, jamais de soi-même. 

Mais alors comment avoir confiance en soi ? Beaucoup d’entre nous, lorsqu’ils doivent affronter une situation difficile, s’entendent dire par une personne proche de leur entourage : « Aie confiance en toi… » Mais ceux qui prodiguent      aimablement ce conseil ne connaissent manifestement pas grand- chose à la psychologie et n’ont visiblement jamais compris ce qu’est la confiance en soi. Car ce n’est pas en se répétant inlassablement « Il faut que j’aie confiance en moi » que l’on finira par avoir confiance en soi.

 

Ce procédé est stérile car il tourne en boucle. Le secret est en fait très simple, mais beaucoup l’ignorent. Le voici : « La confiance en soi… vient des autres ! » Jamais de soi- même. En effet, personne ne pourra jamais avoir confiance en lui tout seul avec lui- même. Seuls les fous et les déments, par inconscience, ne doutent de rien et peuvent avoir confiance en eux, cette inconscience leur faisant ignorer la peur.

 

Mais pour les gens au cerveau normalement constitué, ce seront toujours les autres qui vous donneront confiance en vous. Pas vous-même.

Vous êtes le plus mal placé pour vous juger. Vous ne pouvez pas sortir de vous- même pour vous observer. Chaque fois que vous serez incertain sur vous- même, sur votre potentiel et vos capacités, il faut que vous ayez près de vous une ou plusieurs personnes que vous admirez et dont vous appréciez les qualités et la valeur.

Et s’ils sont près de vous, c’est qu’ils ont confiance en vous, et s’ils ont confiance en vous, alors vous- même aurez confiance en vous- même. Vous n’aurez plus de raison de douter. La force sera avec vous.

Mais qui sont ces personnes que l’on peut avoir près de soi pour se donner confiance ?

Au minimum ce seront des muses, des égéries ou des pygmalions, mais encore une fois l’importance du choix et de la présence à vos côtés d’un mentor est chaudement recommandée.

Choisissez cette personne en vertu de la considération, du respect, de l’admiration que vous pouvez avoir pour elle. Cela tenant généralement au fait que vous jugerez cette personne pour bien plus importante que vous- même.

Si vous n’avez d’admiration pour personne, votre problème est sérieux. Si vous ne ressentez d’admiration pour personne, vous ne pouvez avoir aucune émulation pour dynamiser votre vie. L’épanouissement d’un individu est lié à l’admiration, parfois teintée d’un peu de jalousie, mais positive, pour une ou plusieurs personnes.

Pourquoi admire- t-on les stars ? Parce qu’une star est une personne qui a conservé son sens du merveilleux.

Ce sens de l’émerveillement qui existe de manière innée lorsque l’on est enfant et que l’on perd généralement à la puberté, car nos pulsions nous mènent vers d’autres mondes merveilleux. Une star est un être qui a donc dépassé ses pulsions et privilégié ce sens du merveilleux. Et, le ressentant si fort, le public le perçoit, l’admire et attend qu’il lui transmette ce sentiment si agréable.

Admirer quelqu’un pour ce qu’il est ou ce qu’il fait, c’est être sensible à l’extraordinaire spectacle de l’humanité. Celui qui est incapable d’avoir cette sensibilité aura toujours du mal à trouver sa place dans la société, n’ayant alors de respect et de considération pour personne. Et cela se perçoit.

Celui qui n’admire personne n’admire en réalité que lui- même et reste focalisé sur son ego. C’est une personne qui est incapable d’observer le monde et les gens autour de lui. Il y a là un handicap sérieux vers l’accession à une vie pleine et heureuse. Nous devons tous avoir de l’admiration sincère et profonde pour au moins une personne autour de nous. C’est la preuve que nous sommes bien ancrés dans la vie et capables de percevoir la beauté du monde dans lequel nous vivons.

Abandonnez tout orgueil en pensant qu’admirer quelqu’un pour ce qu’il est serait pour vous- même une reconnaissance de votre propre faiblesse ou de votre infériorité. C’est tout le contraire. On se grandit toujours en respectant ceux qui sont plus grands que soi.

Michael Jackson dansait par admiration pour Fred Astaire qui lui a envoyé un télégramme après l’avoir vu exécuter son fameux « Moonwalk » à la télévision, lui disant : « J’attendais la relève, j’ai trouvé en vous mon successeur ! » Que dire de plus ?

 

 

« Pourquoi j’existe ? »

On peut comparer la force intérieure aux muscles du corps. Les muscles ont besoin d’exercice sous peine de se ratatiner et s’atrophier.
C’est la même chose avec la confiance en soi. Vous devez entretenir votre confiance.
Si vous évitez de prendre des décisions, votre confiance s’étiole et s’évanouit. Peut-être êtes vous une personne qui hésite à prendre des risques. Vous vaquez à vos occupations chaque jour mais ne cherchez jamais à vous aventurer au-delà de votre zone de sécurité et de confort. De cette façon, vous vous exposez moins aux risques et mettez moins à contribution votre force intérieure, par conséquent, vous avez de moins en moins confiance en vous.
Pour trouver la force mentale, intérieure, vous devez accepter de prendre des risques, petits ou grands, et de vous déployer dans de nouvelles directions. Essayez autre chose, ouvrez-vous aux nouvelles possibilités qui se présentent autour de vous et faites preuve d’auto-discipline.
Lorsque vous vous ouvrez aux risques, possibilités et opportunités, vous faites travailler la confiance et en retour votre confiance s’accroît.
Beaucoup de complexes, de troubles de la personnalité, s’estompent. Beaucoup de doutes s’évanouissent et permettent de se consacrer à des tâches enrichissantes, l’esprit léger, car dégagés d’un certain nombre d’incertitudes sur nous- mêmes.

Ce n’est pas vous qui dirigez. C’est toujours très difficile à concevoir pour des humains qui veulent tout maîtriser, ramènent tout à eux et veulent imposer leur ego à la face du monde.

Mais on ne peut l’admettre et le comprendre qu’en accédant au degré ultime de la force mentale : la sagesse.

Extrait de « Le pouvoir de la force mentale » (Plon), 2013.

 

couv-mentale COMMENT AVOIR CONFIANCE EN SOI?

 

 

 

 

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]