Je suis un homme qui a été autorisé (eh oui ! c’est la femme qui choisit… pas l’inverse) à partager la vie d’une grande femme, aimante, sans qui je ne serai certainement pas la personne que je suis aujourd’hui !

 

C’est pourquoi, je suis convaincu que la nature féminine (les femmes) est la solution pour un équilibre mondial qui demande de la subtilité, de la finesse et du bon sens.

 

La Journée internationale des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Car tant que l’égalité entre les hommes et les femmes ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer.

 

C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement, les groupes et associations de militantes préparent des manifestations, pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications afin d’améliorer la situation des femmes.

 

Cependant, il existe toujours une répartition déséquilibrée des professions entre les hommes et les femmes.

 

L’observatoire des inégalités indique que la quasi-totalité des aides à domicile sont des femmes, contre 2 % des ouvriers du bâtiment. Les femmes demeurent cantonnées aux métiers dits féminins.

 

La participation des femmes au marché du travail ne cesse d’augmenter depuis les années 1960. Elle approche désormais celle des hommes : en 2012, 47,7 % des travailleurs sont des travailleuses. Toutefois, elles n’occupent pas les mêmes emplois que les hommes et elles ne travaillent pas dans les mêmes secteurs.

 

Où travaillent les femmes ?

 

Les femmes sont surreprésentées dans les professions incarnant les « vertus dites féminines » (administration, santé, social, services à la personne) : 97 % des aides à domicile et des secrétaires, 90 % des aides-soignants, 73 % des employés administratifs de la fonction publique ou encore 66 % des enseignants sont des femmes. Des métiers souvent peu rémunérés.

 

On les retrouve logiquement au bas de la hiérarchie des catégories socioprofessionnelles : les femmes représentent 77 % des employés, 51 % des professions intermédiaires (dans les secteurs de la santé, du travail social ou de l’éducation), contre 16 % des chefs d’entreprise et 40 % des cadres supérieurs.

Lire la source Dares

 

De pus, il y a seulement quelques jours, le 02/03/2017, l’Observatoire SKEMA dénonce la faible présence des femmes dans les Comités Exécutifs.

Lire les résultats de la consultation de l’Observatoire SKEMA

 

journee-de-la-femme-1-copy Vous Les Femmes !

 

Réduire toutes les femmes à une seule identité, c’est considérer que les femmes possèdent une essence, une spécificité qui les mettent toutes dans le même panier, dans une espèce d’éternel féminin.

 

Or les femmes sont nombreuses et diverses. Toutes uniques, toutes différentes, toutes des individus à part entière. Incarnant chacune leur genre à leur manière.

 

Pour faire simple, le fait que la société rende davantage les femmes responsables des enfants joue un rôle dans cette prise de position, en mettant plus de moyens à disposition pour elles que pour les hommes, mais aussi dans les mentalités, en donnant un fort rôle social aux mères et en les « pénalisant » sur le plan professionnel.

 

Pourtant, même si ce n’est certainement pas une exigence pour la réussite professionnelle, une partenaire de vie qui nous soutient peut nous propulser professionnellement et rendre la vie plus riche et plus significative. Voici quelques-unes des choses qu’une femme peut faire pour nous, les hommes.

 

Elle fournit la confiance en soi

En louant ce que nous faisons et en ne rabaissant pas nos idées ou notre vision, une grande femme peut caresser notre ego et nous donner la confiance dont nous avons besoin pour réussir.

 

Elle nourrit l’ambition

Les femmes apprécient les hommes qui sont alimentés avec l’ambition, la conduite et le dévouement. Trop souvent, notre ambition nous consume, et conduit à des décisions hâtives. Un conjoint intelligent peut nous aider à affiner et à concentrer notre lecture de vie.

 

Elle offre un soutien solide

Une grande épouse est là pour nous écouter et nous aider à régler les problèmes. Elle offre un soutien affectif qui nous fait nous sentir mieux envers nous-même.

 

Elle nous permet de prendre des risques
Les personnes qui évitent le risque ont rarement réussi. En offrant une vie personnelle stable et en encourageant notre vision, notre conjoint peut nous donner la confiance nécessaire pour prendre les risques afin d’atteindre la prochaine étape de notre vie professionnelle. Beaucoup a été écrit sur l’amour entre Napoléon et Joséphine. Ils se marient en mars 1796, juste avant de partir pour conquérir l’Italie au nom de la France. Dans les lettres, Napoléon donna à Joséphine le crédit d’alimenter sa confiance. Et ceci de la part d’un homme qui est renommé comme l’un des plus grands esprits militaires dans l’histoire !

La plupart d’entre nous (les hommes) avons besoin d’une sorte de stabilité. Si nos vies personnelles sont désordonnées, il est difficile de faire que notre vie professionnelle fonctionne. Un conjoint qui se soucie profondément de nous et partage nos rêves (tout en maintenant son indépendance) nous donnera la confiance nécessaire pour relever des défis professionnels plus ambitieux.

Laissez-moi vous rappeler une citation célèbre de Robert F. Kennedy : « Seuls ceux qui prennent le risque d’échouer spectaculairement réussiront brillamment. »

Un partenaire de vie merveilleux nous permettra d’atteindre les étoiles, mais sera là pour nous rattraper si nous tombons pour revenir sur terre.

 

Elle donne la perspective de la vie

Un conjoint aimant nous aide à voir ce qui est vraiment important dans la vie. Bill Gates était devenu l’homme le plus riche du monde avant de se marier avec Melinda, mais certains prétendent que c’est l’influence de Melinda qui a convaincu Gates de dépenser des milliards sur les questions de santé mondiale. La Fondation Bill & Melinda Gates a reçu près de 29 milliards de dollars pour résoudre les crises mondiales en matière de santé et d’éducation. En tant qu’hommes ambitieux, nous pouvons littéralement travailler à la mort et manquer à ce qui est vraiment important – la foi, l’amitié, la communauté et le service public.

Ce sont ces choses qui font du monde un meilleur endroit, que la somme d’argent (quel qu’en soit le montant !) que vous avez accumulé quand vous le quittez.

 

La société contemporaine commence à peine à approfondir les véritables distinctions entre hommes et femmes. Outre les différences physiologiques évidentes, il y a aussi des différences dans la façon dont les hommes et les femmes pensent, parlent et se comportent.

 

Pour comprendre la nature essentielle de l’homme et de la femme, il faut éliminer la subjectivité masculine. Chaque être humain, homme et femme, a été créé pour le même but : fusionner pour faire de leur monde, un endroit meilleur et plus sain.

 

women-s-day-500x500 Vous Les Femmes !

 

Quelles sont les différences entre les hommes et les femmes ?

L’homme et la femme représentent deux formes d’énergie.

 

La forme masculine, qui est plus agressive, et la forme féminine, qui est plus subtile. Pour qu’un être humain mène une vie totale, il ou elle doit avoir les deux formes d’énergie : le pouvoir de la force et la puissance de la subtilité ; Le pouvoir de donner et le pouvoir de recevoir. Idéalement, ces énergies sont fusionnées sans problème.

 

Les hommes sont physiquement plus forts. Par nature, ils sont généralement plus agressifs et orientés vers l’extérieur. En revanche, une femme incarne habituellement l’idéal de la dignité intérieure. Certaines personnes confondent cette subtilité avec la faiblesse; En vérité, elle est plus forte que la force physique la plus agressive qu’on puisse imaginer. La vraie dignité humaine ne crie pas. C’est une voix forte et régulière qui parle de l’intérieur. La nature d’une femme, quoique subtile, n’est pas faible. Et la nature d’un homme, tout en étant agressif, n’est pas brutale. Pour que l’homme et la femme soient parfaits, ils doivent posséder les deux énergies.

 

La réponse n’est pas pour les hommes et les femmes d’essayer d’être semblables. Tous les hommes et toutes les femmes doivent être eux-mêmes, conscients de leurs capacités uniques pour atteindre leurs buts et tirer pleinement parti de ces capacités.

 

Qu’est-ce que la vraie libération pour les deux sexes?

 

Bien que le féminisme appelle à juste titre, la fin de la domination et de l’abus des hommes et l’égalité des droits pour les femmes, il est vital d’arriver à la racine de la distorsion – que notre objectif dans la vie, homme ou femme, ne doit pas simplement satisfaire notre Propre ego ou besoins. La véritable libération des femmes ne signifie pas simplement de chercher l’égalité dans un monde masculin, mais libérer les aspects féminins de la personnalité d’une femme et les utiliser pour le bénéfice de l’humanité.

 

Après tant d’années de domination masculine, nous sommes au seuil d’une véritable ère féminine. Il est temps maintenant pour la femme de s’ériger à sa véritable importance, et d’utiliser le pouvoir subtil de l’énergie féminine qui permet de nourrir la puissance manifeste de l’énergie masculine, à ses propres fins.

 

Les hommes et les femmes doivent réaliser leurs rôles respectifs avec parité et s’efforcer de se compléter dans leur lutte commune pour améliorer la vie.

 

Afin de corriger l’abus de la domination masculine, les hommes doivent se concentrer sur l’utilisation de leurs qualités dominantes pour le bien. Ils doivent utiliser leur force pour protéger et préserver le caractère féminin, en aidant les femmes à réaliser leur véritable potentiel, dont le monde a si désespérément besoin aujourd’hui.

 

Je conclurais par le palmarès très intéressant à plus d’un égard de l’Indice Relatif au Bonheur qui démontre une fois de plus les différences et les préférences qui caractérisent les deux sexes, tout en faisant ressortir de manière très significative, la dimension humaine et la nature profondément sensible des femmes.

 

Les écarts sont significatifs pour ce qui est de l’intelligence et de la beauté. Les résultats pour ces deux caractéristiques confirment la première partie du proverbial cliché « Sois belle », mais en infirment la seconde « et tais-toi ». Cette affirmation « on ne peut plus macho » ne tient plus en ces années où la femme s’impose de plus en plus dans toutes les sphères de la société.

Lire l’article sur l’Indice du Bonheur

 

Il y a encore des progrès à faire, mais l’évolution de la société montre des avancées encourageantes.

 

Vous trouverez ci-dessous plusieurs liens qui confirment les propos tenus antérieurement dans cet article sur le fait que les femmes sont nombreuses et diverses. Toutes uniques, toutes différentes, toutes des individus à part entière. Incarnant chacune leur genre à leur manière.

Combattantes Peshmergas

Rôle des femmes Peshmergas en Irak

7 femmes qui ont fait de leurs maris de grands hommes

Les 10 femmes africaines les plus influentes

 

wonderwoman Vous Les Femmes !

Belle journée à vous Mesdames.